top of page

Tout savoir sur l'autofocus et la mise au point

Dernière mise à jour : 19 févr.


L'autofocus en photographie

On l'utilise tout le temps. À chaque fois que vous appuyez à mi-course sur le déclencheur, votre appareil photo fait la mise au point tout seul (s'il est réglé sur autofocus bien sûr). Mais connaissez vous vraiment tout de l’autofocus ? Voyons ensemble comment il fonctionne et comment en tirer parti au maximum !


La mise au point est l'un des aspects les plus fondamentaux de la photographie, il est crucial pour obtenir des images nettes et précises. Que vous soyez débutant ou photographe expérimenté, comprendre les différents aspects de la mise au point est essentiel pour améliorer votre pratique photographique. Dans cet article, nous explorerons les principes de base de la mise au point en photographie, et également des différents modes que l'on peut retrouver sur un appareil.


Définition de ce qu'est l'autofocus


L'autofocus en photographie est une fonctionnalité des appareils photo qui permet à l'appareil de régler automatiquement la netteté de l'image sur le sujet désiré. Plutôt que de régler manuellement la mise au point en tournant la bague de mise au point sur l'objectif, l'autofocus utilise des capteurs intégrés ou des algorithmes pour détecter et suivre automatiquement le sujet, assurant ainsi une netteté optimale de l'image.


Il existe plusieurs types de systèmes autofocus, notamment :


  • L'autofocus à détection de contraste : ce type d'autofocus analyse le contraste de l'image en temps réel pour déterminer le point de mise au point optimal. Il est couramment utilisé dans les appareils photo compacts et sans miroir. (que l'on appelle plus communément hybride) Ce type d'autofocus est très répandu et à besoin de contraste pour fonctionner correctement. Qu'est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que si vous demandez à l'appareil de faire la mise au point sur un mur blanc ou un ciel tout bleu, il y a de grandes chances pour que cela ne fonctionne pas. Il va "patiner" et ne jamais faire la mise au point. Il lui faut donc du contraste. Reprenons l'exemple avec le mur blanc, ajoutez un tableau avec des bords noir ou de couleur et il devrait faire sa mise au point dessus sans problème.


  • Autofocus à détection de phase : ce type d'autofocus utilise des capteurs spéciaux pour mesurer la distance entre les points de l'image et déterminer la mise au point correcte. Il est souvent utilisé dans les appareils photo reflex et dans certains objectifs pour cette gamme.


Plus haut, je parlais de différents modes d'autofocus, parce que oui, même si on dit "autofocus" si on laisse l'appareil tout faire tout seul, je vous promets qu'il va faire n'importe quoi ! C'est à nous de choisir la bonne option pour lui indiquer quoi faire et ainsi limiter la casse.


Petite précision tout de même : il n'est pas impossible que vous n'ayez pas tous les modes que je vais présenter, et même si vous les avez, il est possible que leurs noms diffèrent selon votre appareil. Le principe reste cependant le même, ce sont juste les appellations des marques qui changent.


Les différentes options d'autofocus


En appuyant sur la touche de menu rapide (Fn) de l'appareil, j'ai un accès au mode de mise au point et à la zone de mise au point. (Non, c'est pas pour front national 😭 commencez pas !)


Appareil photo vue de dos

Dans mode mise au point, on trouve un menu avec divers paramètres.

Encore une fois les noms peuvent changer selon la marque de l'appareil. N'hésitez pas à vous renseigner à ce sujet, cela devrait se trouver facilement dans votre manuel ou même sur Internet.


Le mode One Shot / AF-S ou AF ponctuel


Appareil photo vue de dos

One Shot chez Canon, AF-S chez Nikon, Sony, et beaucoup d’autres marques. Ce mode est le plus simple, celui que vous connaissez tous et qui est défini par défaut sur l’appareil. Il s’utilise de la façon suivante :


  • Vous appuyez à mi-course sur le déclencheur : la mise au point automatique s’effectue. Le / les collimateurs qui ont mis au point clignotent, et un bip se fait entendre, afin de vous confirmer que l’autofocus a bien été fait.


  • Tant que vous gardez le doigt à mi-course : la mise au point ne bouge pas, quels que soient les mouvements que vous ou votre sujet pourrez faire.


  • Quand vous appuyez à fond sur le déclencheur : le cliché est pris avec cette mise au point.


Ce mode est parfait pour les sujets immobiles ou presque. Il est simple et intuitif. C'est celui que j'utilise le plus en photo de paysage.


Le mode AI Servo / AF-C


Appareil photo vue du dos

Ce mode est plus complexe de compréhension, mais peut être indispensable dans certaines situations. Dans ce mode, l’autofocus ne s’arrête jamais. L’appareil photo met constamment au point en suivant les mouvements de votre sujet.


Autrement dit, vous n’avez jamais de confirmation visuelle (le point qui clignote) ou auditive avec un bip de mise au point, puisqu’elle s’effectue en continu. Quand vous déclenchez, le cliché est donc pris avec la dernière mise au point effectuée.


C’est un mode très utile sur les sujets mobiles, en particulier à des profondeurs de champ réduites où le moindre mouvement de votre sujet peut le rendre flou. Ce mode peut vous être utile pour photographier votre chien qui court vers vous par exemple.


Un très bon exemple de son utilisation est la photo animalière : mettons que vous vouliez photographier un animal, les mouvements de celui-ci peuvent être très imprévisible et donc ce mode assure que la prise de vue soit nette.


Ce mode répond à pas mal de problèmes :


  • Si le sujet bouge beaucoup, alors une mise au point en AF-S serait presque immédiatement foirée par ses mouvements.


  • S'il y a peu de lumière : il est donc difficile de faire la mise au point, donc refaire un AF-S à chaque mouvement serait compliqué. En restant appuyer à mi-course sur le déclencheur, la mise au point se fera en permanence et ça vous facilitera les choses.


  • Si on shoote à grande ouverture (pour compenser le manque de lumière) et près du sujet : la profondeur de champ est faible, et donc il ne faut vraiment pas que le sujet ait bougé depuis le moment où vous avez effectué la mise au point. Encore une fois avec ce mode, vous serez tranquille.


Le mode AF-A / AI Focus


Appareil photo vue de dos

Il existe un mode intermédiaire, AI Focus / AF-A, qui se comporte comme le mode One Shot / AF-S, sauf quand il détecte un mouvement du sujet. Pour un sujet en mouvement, il vaut toujours mieux utiliser le mode précédent, car l’AI Focus / AF-A sera toujours plus lent à le détecter.

Pour faire simple, je ne me sers jamais de ce mode.


Comment bien maîtriser la mise au point et l’autofocus ?


Si vous laissez le soin à votre appareil de décider où effectuer la mise au point, autant dire que vous lui laissez choisir un paramètre important. L’endroit où l’image va être la plus nette.

Bref, choisissez manuellement quel collimateur utiliser pour faire la mise au point.


De nouveau, j'appuie sur le bouton de menu rapide et je vais choisir : zone mise au point


Appareil photo vue de dos

On trouve là encore différents modes pour indiquer à l'appareil ce qu'il faut privilégier.


Appareil photo vue de dos

C'est exactement ce dont je parlais plus haut, avec le mode large l'appareil est libre de faire le focus absolument où il veut sur toute la zone disponible. Nous ce qu'on veut, c'est être un petit peu plus précis. Mode à éviter.


Appareil photo vue de dos

Zone, il s'agit d'une zone un peu moins large que le précédent mode. Si vous avez cette option, on peut même déplacer la zone sur différents côtés.


Appareil photo vue de dos

Appareil photo vue de dos

Donc, le focus de l'appareil cherchera à faire la mise au point uniquement dans cette zone.


Appareil photo vue de dos

Fixe au centre, c'est uniquement un collimateur de taille moyenne qui sera au centre du cadre.


Appareil photo vue de dos

Le spot : S, M et L pour Small, medium et large.


Tout simplement l'option que j'utilise dans 99.9 % des cas.

En photographie de paysage, j'ai juste à placer le collimateur là où je souhaite faire la mise à point et c'est réglé. C'est l'option la plus précise.


Appareil photo vue de dos

Attention : si vous utilisez un appareil photo reflex, il se peut que vous n'ayez que certains collimateurs de disponible visible à l'écran ou dans le viseur.

Avec un appareil sans miroir, on peut déplacer ce petit carré plus ou moins où l'on souhaite. C'est une caractéristique que beaucoup "d'hybride" ont.


Appareil photo vue de dos
C'est un petit joystick

Pour déplacer le collimateur, rien de plus simple. Je me sers du bouton prévu à cet effet ou je tape sur l'écran où je souhaite le placer.


Appareil photo vue de dos

Le spot élargi, c'est pratiquement la même chose que le précédent sauf qu'il va être comme son nom l'indique, élargi.

Il peut être amené à chercher à faire la mise au point juste en dehors du collimateur.

La zone en surplus est visible sur cette photo :


Appareil photo vue de dos

Avec tout ça, il y a aussi l'option de "tracking" c'est pour suivre un sujet en mouvement.


L'option est beaucoup présente sur les appareils plus récents et plus chers et c'est une option incroyable pour suivre très précisément un sujet qui se déplace. Là, en restant appuyé à mi-course sur le déclencheur, le collimateur va suivre / tracker le sujet. (Exemple : un oiseau en vol)


D'année en année, cette option évolue et devient de plus en plus performante notamment avec l'ajout d'algorithmes d'intelligence artificielle dans les processeurs des appareils photo qui sont capable de mieux tracker le sujet sans le perdre de vue (s'il ne sort pas du cadre bien sûr) mais aussi de reconnaître le sujet en question. Est-ce que c'est un animal, une voiture, un train ou même une personne de type humaine.


La technique du “back button focus”


Je vous donne le terme anglais car c’est souvent celui que vous retrouverez dans vos recherches. En français, ça donne “autofocus avec le bouton arrière“.


L’idée est que les appareils photo ne fassent plus l’autofocus quand on appuie à mi-course sur leur déclencheur, mais seulement quand on appuie sur un autre bouton (en général situé sous le pouce droit, d’où le nom “bouton arrière”).


Une fois maîtrisée, c’est une technique très efficace ! Je l’utilise systématiquement aujourd’hui.


Pour faire court, en temps normal, quand vous appuyez à mi-course sur le déclencheur de votre appareil photo, il va faire la mise au point (et également la mesure de l’exposition, en vous affichant les valeurs d’ouverture, vitesse et sensibilité ISO choisies pour la scène que vous photographiez).


Quand vous appuyez à fond, il prend la photo. Quand vous relâchez, la mise au point est « oubliée », et vous devez la refaire ensuite. Logique puisque vous allez forcément appuyer à nouveau à mi-course avant de déclencher.


L’idée de cette technique, c’est que le déclencheur ne fera plus la mise au point. Il ne fera que la mesure d’exposition à mi-course, et le déclenchement si on appuie à fond.


L’activation de la mise au point se fera en appuyant sur un bouton différent au dos de l’appareil, situé sous le pouce droit. Le plus souvent, le bouton est nommé AF-ON.


J'appelle ça depuis tout à l'heure "technique" mais c'est surtout une fonctionnalité super pratique avec le mode AF-C donc, autofocus continu, puisqu'il est bien plus pratique de rester appuyé sur ce bouton arrière sans avoir de crampe à l’index, mais pas seulement. Je m'explique.


Les avantages de cette fonctionnalité


Si vous utilisez ce bouton, il est conseillé de laisser l’appareil en mise au point continue (AF-C ou Ai Servo) en permanence. En effet, ça vous laisse la possibilité de passer facilement d’un fonctionnement proche de la mise au point simple à un fonctionnement de mise au point continue. D’une scène statique à une scène d’action, si vous préférez.


C’est très simple : si la scène est statique, il suffit de faire la mise au point avec le bouton AF-ON, et une fois que vous en êtes content, de relâcher le bouton pour la verrouiller (AF-S). En scène d’action, il vous suffit de maintenir le bouton appuyé en suivant votre sujet. (AF-C)


L’avantage est que vous pouvez passer de l’une à l’autre de manière instantanée ! Ça vous évite de devoir chercher le réglage du mode de mise au point, et de rater l’instant. Voilà pourquoi cette fonctionnalité est génial !


Il y bien sur d'autres avantages, mais je ne vais pas m'étaler sur le sujet, l'article est déjà bien assez long 😅.


Dernière chose, comment activer le back button focus sur votre appareil ?


À vrai dire, c’est souvent un peu planqué dans les menus, et avec un nom à coucher dehors.


C’est différent selon les marques, pensez simplement à rechercher « back button focus + nom de votre appareil » sur Google, vous devriez trouver.


Désolé de ne pas donner plus de détail, mais comme je vous dis, c'est propre à chaque marque.

De plus, il est tout à fait possible que si vous avez ce fameux bouton AF-ON, l'option soit activée de base si votre appareil est récent.


Voilà, j’espère que cet article vous aidera pour maîtriser au mieux l’autofocus de votre appareil, et donc à obtenir des images correctement mises au point et les plus nettes possible.


Merci d'avoir pris le temps de lire cet article !

N'hésitez pas si vous avez des questions, l'espace commentaire est là pour ça et mes DM Instagram sont ouverts à tous. :)


Et n’oubliez pas de partager l’article !


Dessin appareil photo

PS: vous souhaitez me soutenir dans mon travail et pour les futurs projets ?

Vous avez la possibilité de me faire un don juste ci-dessous.




45 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page