top of page

Comprendre et maîtriser le back button focus, ou mise au point avec le bouton arrière


Mise au point avec le bouton arrière

La technique dont je vais vous parler aujourd’hui est assez avancée, et je vous déconseille de vous y lancer si vous êtes complètement débutant. Mais si vous avez déjà bien intégré comment fonctionne la mise au point, ses différents modes, et la profondeur de champ, elle pourrait bien vous aider à mieux réussir vos images.


Aujourd’hui, je vais donc vous expliquer pourquoi et comment utiliser la technique du « back button focus ». Désolé pour l’anglais, mais c’est le terme le plus courant pour la désigner, qu’on peut traduire par « mise au point avec le bouton arrière ».


Rappel : comment on fait l’autofocus en temps normal


Pour faire court, en temps normal quand vous appuyez à mi-course sur le déclencheur de votre appareil photo, il va faire la mise au point (et également la mesure de l’exposition, en vous affichant les valeurs d’ouverture, vitesse et sensibilité ISO choisies pour la scène que vous photographiez).


Quand vous appuyez à fond, il prend la photo. Quand vous relâchez, la mise au point est « oubliée », et vous devez la refaire ensuite. (Logique, puisqu'en appuyant à nouveau à mi-course sur le déclencheur, il fera de nouveau une mise au point.)


En plus de ça, il existe principalement deux modes d’autofocus qui ont deux fonctionnements différents :


  • Le mode d’autofocus simple (souvent appelé AF-S ou One Shot) : quand vous appuyez à mi-course, la mise au point se fait. Dès que l’appareil la trouve, il la verrouille tant que vous maintenez le déclencheur appuyé à mi-course.


  • Le mode d’autofocus continu (souvent appelé AF-C ou AI Servo) : quand vous appuyez à mi-course, la mise au point se fait constamment. C’est-à-dire que si votre sujet bouge vers vous par exemple, l’appareil va comprendre et refaire la mise au point. Mais du coup, elle n’est jamais verrouillée.


Je ne vais pas détailler davantage, car j’ai déjà écrit un article sur les secrets de l’autofocus. Je vous conseille de le lire si vous n’êtes pas sûr de vos connaissances sur le sujet, ou si ce que je viens de dire était tout nouveau pour vous.


Il y a bien d'autres modes pour l'autofocus, mais encore une fois, j'en parle dans l'autre article. Ce n'est pas très important pour la suite de cet article-là. 😉


Le principe du back button focus


L’idée de la technique d’aujourd’hui, c’est que le déclencheur ne fera plus la mise au point. Il ne fera que la mesure d’exposition à mi-course, et le déclenchement en appuyant à fond évidemment.


L’activation de la mise au point se fera en appuyant sur un bouton différent au dos de l’appareil (d’où le nom : back = dos), situé sous le pouce droit. Le plus souvent, le bouton est nommé AF-ON.


Appareil photo vue de dos

Ce qui implique que quand vous relâcherez ce bouton, la mise au point ne se fera plus. Et donc qu’il faudra bien vérifier que votre sujet ne sort pas de la zone de netteté, du fait d’un mouvement de votre part, ou de la sienne.


Mais pourquoi donc voudriez-vous faire ça ? Quel est l’intérêt de se rajouter un bouton auquel penser ? Laissez-moi vous l’expliquer. 😊


À noter : il faut bien sûr désactiver la mise au point avec le bouton de déclenchement sur votre appareil photo, sinon, activer le back button focus ne sert à rien !


Pourquoi ? Vous allez faire la mise au point avec ce fameux bouton AF-ON, et lorsque vous allez appuyer sur le bouton de déclenchement, même rapidement, l'appareil va refaire une mise au point avant de capturer l'image. Alors il faut bien le désactiver. Ce sera sans doute très déroutant au début, mais avec un peu de pratique, vous verrez que cette technique est géniale !


La polyvalence de la technique d’autofocus


Si vous utilisez ce bouton, il est conseillé de laisser l’appareil en mise au point continue (AF-C ou Ai Servo) en permanence. En effet, ça vous laisse la possibilité de passer facilement d’un fonctionnement proche de la mise au point simple à un fonctionnement de mise au point continue. D’une scène statique à une scène d’action, si vous préférez.


C’est très simple : si la scène est statique, il suffit de faire la mise au point avec le bouton AF-ON (back button), et une fois que vous en êtes content, de relâcher le bouton pour la verrouiller (AF-S). En scène d’action, il vous suffit de maintenir le bouton appuyé en suivant votre sujet. (AF-C)


L’avantage est que vous pouvez passer de l’une à l’autre de manière instantanée ! Ça vous évite de devoir chercher le réglage du mode de mise au point, et de rater l’instant. Voilà pourquoi cette fonctionnalité est génial !


Éviter de pourrir votre mise au point


Cette technique va vous éviter de voir votre mise au point gâchée par quelque chose qui se placerait entre vous et votre sujet. Ça peut être un brin d’herbe, mais dans d’autres situations, ça peut arriver aussi, par exemple si quelqu’un passe dans le cadre.


C’est particulièrement vrai sur de longues focales, où la bonne mise au point peut être plus longue à retrouver, ou si vous avez un objectif qui n’est pas très véloce.


S’assurer du déclenchement


En mise au point simple (AF-S ou One Shot), l’appareil ne déclenchera pas s’il ne parvient pas à faire la mise au point. Il va patiner jusqu’à la trouver, vous empêchant parfois de prendre votre photo. Ici, ça ne pourra pas arriver.


Alors je sais, sur certains appareils, il est tout de même possible de déclencher sans mise au point, et également sans carte SD… Je ne suis pas convaincu de l'utilité que cela existe, mais pourquoi pas. 😏


La technique de mise au point/recadrage est plus facile


Si votre sujet n’est pas situé sur un de vos collimateurs, vous allez être obligé d’employer cette technique. Vous devez pour cela employer le mode One Shot / AF-S.


Il s’agit tout simplement de :


  • Mettre au point sur votre sujet

  • Verrouiller cette mise au point en gardant le doigt appuyé à mi-course sur le déclencheur

  • Recadrer votre image comme vous le souhaitez avant de déclencher


*Il est préférable d’employer le collimateur central qui est plus précis pour utiliser cette technique.


Attention : à des profondeurs de champ faibles, le fait de bouger l’appareil photo entre la mise au point et le déclenchement peut foirer votre mise au point. Dans ce cas, il vaut mieux faire la mise au point avec un collimateur plus proche de votre point focal, voire utiliser la mise au point manuelle.


Ici, vous pouvez utiliser la même technique (back button focus), mais vous n’avez pas à maintenir un bouton appuyé, puisqu’il suffit de relâcher le bouton dédié (AF-ON) pour verrouiller la mise au point. C’est donc plus facile à faire.


Utile dans beaucoup de situations


Cette technique du back button focus n’est pas utile seulement en photo animalière, mais dans plein de domaines différents. Par exemple en photo de paysage, si vous êtes sur un trépied, vous n’aurez plus besoin de refaire la mise au point à chaque prise de vue (ou d’essayer de la faire à travers un filtre par exemple). En effet, il vous suffira de faire la mise au point une fois, de relâcher le bouton, et vous êtes tranquille tant que vous ne bougez pas !


Alors certes, vous auriez pu passer en mise au point manuelle pour la verrouiller, mais c’est prendre le risque d’oublier de repasser en autofocus après votre photo de paysage, et peut-être de manquer un moment le lendemain dans une situation moins posée.


Cascade dans le Jura

C'est aussi génial en photographie pose longue du coup. Si vous utilisez un filtre ND

1 000 par exemple, le visuel sur votre écran sera sûrement très sombre et l'appareil va galérer à faire la mise au point à chaque fois que vous appuyez à mi-course sur le déclencheur.


Avec le back button focus, vous faites la mise au point une fois, vous désactiver donc la mise au point avec le bouton de déclenchement, et c'est tout bon ! La mise au point est verrouillée. Sinon, vous pouvez aussi passer en mise au point manuelle.


Comment activer le back button autofocus sur votre appareil ?


À vrai dire, c’est souvent un peu planqué dans les menus, et avec un nom à coucher dehors. (en tout cas pour moi, c'est une "galère" à trouver sur Sony.)


C’est différent selon les marques, pensez simplement à rechercher « back button focus + nom de votre appareil » sur Google, vous devriez trouver.


Désolé de ne pas donner plus de détail, mais comme je vous dis, c'est propre à chaque marque.

De plus, il est tout à fait possible que si vous avez ce fameux bouton AF-ON, l'option soit activée de base si votre appareil est récent.


Encore une fois, pensez bien à désactiver la mise au point avec le bouton de déclenchement, sinon cette technique ne sert à rien !


Au moment où j'écris ces lignes, les deux options sont activées sur mon appareil… J'ai eu besoin pour une raison perso de conserver la mise au point avec le déclenchement, mais du coup, il faudra que je pense à l'enlever pour la prochaine fois.


Je vous rappelle aussi que dans tous les cas, il faut activer l’autofocus continu (AF-C ou AI Servo), mais ça normalement, vous savez déjà le faire.


Les appareils plus ou moins récents ont de plus en plus d'options et surtout, elles sont personnalisables !


Vous pouvez aussi avoir 1 ou 2 boutons sur votre objectif. Oui oui, sur l'objectif.

Il est aussi possible (selon votre appareil j'imagine) de personnaliser ces boutons d'objectif dans les réglages.


Objectif appareil photo Sony
Objectif Sigma


Vous pouvez voir ces boutons ronds avec l'exemple juste ci-dessus.


Ils peuvent être réglés pour la mise au point, mais vous pouvez très bien choisir une autre option intéressante pour vous.


 

Voilà, vous avez toutes les clés en main pour utiliser cette technique ! Rassurez-vous si ça vous semble un peu bizarre les premiers temps, il faut un peu de pratique pour s’y habituer. Si vous êtes dans une situation où c’est quasi indispensable (comme le safari, ou photo animalière en général), vous verrez que ça va très vite tellement ça change la vie. Ensuite, il est difficile de revenir en arrière.


Si jamais après quelques jours vous n’êtes toujours pas à l’aise avec et que vous avez l’impression que ça vous complique la vie plutôt qu’autre chose, n’hésitez pas à revenir au fonctionnement normal : peut-être que ce n’est pas fait pour vous, ou moins adapté à votre pratique photo. Je ne fais que vous donner un outil supplémentaire pour être plus à l’aise à la prise de vue, mais ça ne fait pas de vous un mauvais photographe si vous ne l’utilisez pas, aucun complexe à avoir ! Et puis peut-être que comme moi, il vous faudra plus de temps pour être converti !


Et vous, est-ce que vous utilisez cette technique du back button focus ? Vous y voyez d’autres avantages ou des inconvenants ? 🤗


N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions, des remarques, et rejoignez la Newsletter. C'est gratuit et vous serez prévenu lorsqu'un nouvel article sort !


N’oubliez pas de partager l’article, ça fait toujours plaisir ! 😊



PS : vous souhaitez me soutenir dans mon travail et pour les futurs projets ?

Vous avez la possibilité de me faire un don.

97 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page